Bouchons d’oreille pour étudier

Dalmace Faucher

Pour mes études, il m’est souvent arrivé de me retrouver à travailler en bibliothèque. Mais j’y rencontrais souvent des problèmes pour me concentrer, parce qu’il y avait un peu de bruit. Et ils provenaient de plusieurs sources : le voisin qui tape sur son ordinateur, d’autres qui font bouger les pages d’un livre, en face, il y en a deux qui bavarde, et ensuite, il y a quelqu’un qui monte les escaliers puis qui les redescend, etc… C’est ainsi que je me suis demandé ce que je pourrais faire pour y remédier et je me suis rendu compte qu’il y a beaucoup de gens qui utilisent des bouchons dans la bibliothèque. À l’entrée de la bibliothèque, il y avait un distributeur de bouchons, donc je me suis dit que c’était normal. Pour une paire, cela coûtait 2 €. J’ai donc décidé de les essayer. Et : ça valait le coup, les bouchons permettait d’atténuer les bruits, même si ce n’était pas total.

BOLLSEN Protections auditives

Découvrez ce qui fait de nous l’un des fabricants de bouchons d’oreille les plus extraordinaires..

Jusqu’à ce moment-là, j’étais toujours allé en bibliothèque quand il n’y avait pas trop de monde (pour faire des recherches, préparer mes examens). Mais pour apprendre mes cours, je le faisais à la maison, à cause du bruit en bibliothèque. Depuis que j’utilise des bouchons, je peux aussi le faire à la bibliothèque, et je suis même plus concentré à la maison. Mais l’inconvénient avec les bouchons, c’est qu’on doit souvent les remettre pour qu’ils aient une bonne position (par ex. pour les placer pour ne plus entendre de bruits). Et ils n’étaient pas non plus hygiéniques, et je ne pouvais pas me permettre d’en racheter des nouveaux tous les jours (pour cinq jours, ça ferait déjà 10 € de dépenses). Ça aurait aussi produit beaucoup de déchets, parce qu’ils sont tous emballés dans des emballages en plastique individuels. Puis maintenant, j’ai besoin de bouchons pour des voyages plus longs, par exemple dans le train ou le bus, quand j’ai envie de dormir.